En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
Vous êtes ici :   Accueil » Forum » Les solidarités » Questions sur les solidarités.
 
 

Programme municipal: le détail de nos mesures

Vous trouverez dans cette partie le détails des mesures phares de notre programme.

Les mesures sont dévoilées chaque jour, n'hésitez pas à revenir très régulièrement!

Recherche
 
Fermer

Calendrier

Réseaux sociaux

Lettre d'information

Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.

Avant de soumettre ce formulaire, veuillez lire et accepter les Mentions légales.

J'accepte :

Soutenir le Rassemblement Citoyen pour Saint-Priest

liste2020.jpg

Vous souhaitez soutenir la liste du Rassemblement Citoyen conduite par Philippe Rolland

Vous souhaitez apporter votre contribution à la victoire de notre mouvement pour les Municipales 2020

Ensemble, donnons du sens à l'avenir !

bouton_je-veux-soutenir-la-liste-du-rassemblement-citoyen.png

Forum - Les solidarités - Questions sur les solidarités.


 

actif  Sujet n° 3

le 03/06/2019 12:06
par Alain_S

Alain_S

1 message

Mesdames et messieurs bonjour,

Dans un contexte économique de remise en question du partage entre les responsabilités publiques et privées, il me paraît important de revoir les enjeux principaux d’une redistribution juste des « richesses ». A mon sens, c’est ici que commence « les solidarités ».

Compte tenu des évolutions dans les sphères familiales, du marché de l’emploi, des services publics et du secteur social, la question centrale est de savoir comment assurer un équilibrage entre les solidarités familiales et les solidarités publiques. Comment répondre au besoin des individus frappés par le chômage, la maladie, la vieillesse, le handicap avec des ressources qui s’épuisent au fil du temps et un endettement national que nous avons du mal à endiguer ? En effet, depuis une trentaine d’années, l’État n’arrive plus à assumer toutes les responsabilités qu’il estimait auparavant pouvoir porter.

De plus, l’évolution du marché de l’emploi a entraîné une transformation des structures familiales et donc des rôles familiaux ainsi que des modifications à différentes étapes de la vie des jeunes et des personnes âgées. Tout ceci fragilise les relations et la capacité d’entraide au seins même des familles.

Du fait de ces évolutions socio-économiques, quels sont les enjeux en matière de solidarité ? Les collectivités territoriales ou l’Etat n’ont-ils pas surévalué les capacités des familles à assumer leur rôle ? La surcharge de responsabilités (parentales ou familiales) est-elle un vecteur de « démission » ou  d’accroissement éventuel des inégalités sociales ? Pensez-vous que les politiques conduites depuis ces trente dernières années favorisent l’implication des hommes et des femmes dans le soutien aux proches. Partant du postulat qu’il n’existe pas de solidarité sans économie, quelles mesures comptez mettre en œuvre pour contrôler les dépenses, éviter les abus (car ils existent) et assurer la juste répartition des richesses ?

Merci.

Poster une réponse Haut  
Réponse n° 1
--------
le 15/12/2019 15:25
par Administrateur

Administrateur

Administrateur
3 messages

Autour d'une personne en difficulté, vous évoquez trois aides: l'Etat, la famille, la collectivité territoriale.
Une municipalité a deux manières d'activer les solidarités nécessaires:
- en pratiquer certaines directement
- en susciter d'autres et les soutenir.
Les aides directes: 
- financières, elles relèvent notamment du Règlement des Aides Facultatives du CCAS. Ce règlement, non révisé depuis au moins six ans doit être repris de fond en comble pour répondre à l'analyse précise des besoins sociaux de la ville. En complément de cette analyse, les San-Priots doivent être entendus à ce sujet (c'est notre choix de fonctionner en démocratie participative réelle). Les aides de la collectivité ne sont actionnées que lorsque toutes les autres aides possibles au regard de la situation (celles de la Métropole en particulier) sont déclenchées. 
Le Rassemblement Citoyen fait clairement le choix de l'aide aux San-Priots (aide aux loyers, par exemple, ou aux paiement des charges, des fluides...) lorsque les revenus, aides d'Etat comprises, n'y suffisent manifestement pas et que la situation pèse sur les conditions essentielles de vie de membres du foyer et d'éducation des enfants. Ces aides seront réévaluées pour répondre à ces exigences. Les situations sont traitées au cas par cas afin de limiter les abus éventuels. 
Susciter et soutenir:
Le vivre ensemble et les solidarités  sont deux des 5 priorités du programme du Rassemblement Citoyen. L'entraide, l'intergénérationnalité sont au centre de cette dynamique que nous impulserons et soutiendrons tout au long de nos mandats. Dans ce domaine, comme dans de nombreux autres, le rôle d'une collectivité est de faciliter et de mettre en relation.
Nous travaillerons avec les associations, avec les organismes sociaux, avec les structures professionnelles concernées par l'entraide et le vivre ensemble afin de générer un réseau de solidarité concrète entre tous les San-Priots en demande. Les familles seront impliquées, selon leur souhait, dans ce dispositif d'entraide.
C'est un véritable challenge, mais nous savons que c'est le seul moyen de créer un lien durable et efficace entre les San-Priots pour que chacun trouve une solution à une situation plus ou moins passagère et difficile.
Concernant la juste répartition des richesses, le Rassemblement Citoyen révise les tarifs d'accès aux services publics dans un objectif d'égalité d'accès et d'équité au regard des situations des ménages. Le budget de la Ville sera travaillé dans le cadre de la démocratie participative, ce qui permettra à chaque citoyen d'émettre des intentions, des avis sur la question de la répartition de la richesse communale et de se prononcer sur les projets présentés au Conseil Municipal sur cette question.
Nous pouvons échanger et recueillir vos idées et demandes lors de nos permanences du Samedi matin (10h30 - 12h) ou lors d’un rendez-vous à votre convenance. Cordialement. 
Poster une réponse Haut  
actif sujet actif   clos sujet clos   Important! Important!   Nouveau Nouveau message
Rectifier Rectifier message   Clôturer Clôturer sujet   Remonter Remonter  
Catégories de discussion  Forum